Expo Yellow @LaPlace Paris

expo-yellow-laplace

Yellow présente « GOLD DIGGER », c’est 12 tableaux qui revisitent chacun une pochette d’album vinyle qui a marqué l’histoire du rap, et surtout la sienne. Son parcours artistique et humain. Ces albums font partie de sa vie et de son éducation musicale au sens large.

Un hommage libre, via les codes du GRAFFITI qu’il pratique depuis plus de 20 ans, entre autres, à main levée, fruit d’un travail aussi passionné et acharné que celui des « chercheurs d’or » que sont les DJs, où Yellow « sample » sa vision et son histoire du rap, en y ajoutant quelques références personnelles et anecdotiques en guise de piment. Et puisqu’imiter ne sera jamais égaler, GOLD DIGGER réinterprète, des clins d’œil les plus attendus (Dark Vador sur la pochette de L’École du Micro d’Argent) aux parodies les plus surprenantes (Donald Trump venu squatter le Doggystyle). Douze toiles pour faire le tour du Hip Hop, le tour de l’horloge de Flavor Flav, peintes à la bombe, à l’acrylique, au poska, « et du fond du cœur ».

A propos de Yellow
« YELLOW », c’est le côté jaune de la Force ! C’est aussi le côté gaucher, et le côté Sud-Ouest de la France. Originaire de Tarbes, Graffiti-artist actif depuis 1995, invité à participer au 35e anniversaire de la ZULU NATION (2008), nommé « Zulu-King » (2010), il est l’un des rares artistes européens à avoir été exposé au Hip-Hop Museum de New York. Voilà pour la crédibilité.

La patte Yellow, ce sont des œuvres qui attrapent l’oeil, au premier regard. Des enchevêtrements de couleurs vives, des explosions de styles qui en font un maître dans le lettrage « Wildstyle », et qui donnent vie à ses personnages b boys, réalistes ou imaginaires. Des flèches, aussi. Beaucoup de flèches. Comme s’il voulait pointer la vitesse et toutes les directions que prend son cerveau lorsqu’il crée. Les murs de Paris, Liège, Berlin, Casablanca, Lausanne, et donc de la Grosse Pomme peuvent en témoigner. Si les grandes fresques murales sont son milieu naturel, l’art de Yellow s’exporte également sur toiles, et en habillage de bâtiments, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Hyperactif, il met également son énergie et son large sourire au service de la transmission de son art, et des valeurs qui le portent, ayant contribué à la création de l’antenne Zulu « les ourZ »(Sud-Ouest France), étant à l’origine de l’organisation de nombreux évènements artistiques, et en enseignant (Maison du Hip Hop de Paris, établissements scolaires, milieu pénitentiaire…) : « Ce qui a marché pour moi peut marcher pour d’autres. Les jeunes, c’est l’avenir et mon combat, échanger et leur donner de la motivation autour du graffiti, du rap, du DJing ou de la danse, c’est respecter le Hip Hop aussi. »

Suivez Yellow sur Facebook & Instagram !

Yellow graffiti expo paris

DJ SET
DJ Alphaaz
Deejay Ghost-bo

INFOS PRATIQUES
VERNISSAGE : Mercredi 1er mars de 19h à minuit
CLÔTURE : Mercredi 16 mars de 19h à minuit
Entrée libre, @La PLace, 10 passage de la Canopée, Paris 1er (dans la Canopée du Forum des Halles). 1er étage – Entre le Sephora et le restaurant Champeaux
RER / Métro : Châtelet-Les Halles

Merci MC METIS pour le texte !

Suivez @laplacehiphop sur Instagram / Twitter / Snapchat / YouTube - www.laplace.paris

Laisser un commentaire